INTERBEV Nouvelle-Aquitaine
Les chiffres clés de la filière régionale
Introduction

La région Nouvelle-Aquitaine est caractérisée par un poids important du secteur primaire "Agriculture, sylviculture et pêche".

En effet, à elles seules, l'agriculture et la forêt représentent 84% du territoire, la part de l'agriculture étant plus importante au nord du territoire, et pouvant couvrir jusqu'aux trois quart de certains départements.

Au sein d'une grande diversité dans les orientations des exploitations, l'élevage herbivore occupe près de 40% de la surface agricole du territoire régional. L'activité économique qu'il génère, jusqu'à la distribution, en fait un des premiers pourvoyeurs d'emplois dans la région, l'industrie de la viande étant la première industrie agroalimentaire en effectif salarié.

La filière viande régionale

La filière est connue et reconnue pour ses produits issus des viandes bovines et ovines de très haute qualité bouchère, valorisées par de vrais professionnels de la viande. La part des Signes de l'Identification de la Qualité et de l'Origine en est l'illustration, 22% des éleveurs de vaches nourrices commercialisent au moins une partie de leur production bovine en Label Rouge.

La production

L'élevage est une des forces de la région Nouvelle-Aquitaine, comme le démontrent les quelques chiffres ci-dessous :

- 1ère région en effectif de vaches de race à viande : 30% des exploitations, 900 000 têtes (22% du troupeau national) ;

- Berceau de plusieurs races renommées (Limousine, Blonde d'Aquitaine, Parthenaise, Bazadaise) ;

- 220 000 broutards produits annuellement (22% production française) ;

- 260 000 veaux de boucherie, dont 170 000 en race à viande (30% de la production nationale) ;

- 840 000 brebis nourrices (23% du cheptel national) pèsent à hauteur de 25% dans la production française d'agneaux ;

- Si la filière bovin lait est peu présente dans notre région (6% production française), les 400 000 brebis laitières représentent le deuxième bassin français et les 300 000 chèvres 40% du secteur national.

 

La mise en marché

Sachant à la fois négocier et  conseiller, les opérateurs de ce secteur conservent des relations privilégiées avec leurs interlocuteurs. 

- 21 organisations de producteurs dont 12 sous forme coopérative et 9 sous forme associative ;

- 9 marchés en vif hebdomadaires ;

- un secteur du négoce important avec près de 250 opérateurs.

 

L'abattage et la transformation

Les 33 abattoirs d'animaux de boucherie (hors porc), spécialisés ou multi-espèces de la région comptabilisent :

- 120 000 tonnes de gros bovin ;

- 58 000 tonnes de bovins de moins d'un an ;

- 25 000 tonnes d'ovins ;

- 5 000 tonnes de caprins et équins.

Selon les données de l'Insee, la région comptabilise près de 350 entreprises de transformation, conservation et de préparation de produits à base de viande, toutes espèces confondues (bovin, ovin, équin, caprin, volaille, salaisonnerie, lapin, foie gras, etc;).

 

La distribution

La distribution de la viande peut être répartie en trois grands secteurs que sont les grandes et moyennes surfaces (GMS), les artisans bouchers et tout le secteur de la restauration hors domicile (restauration commerciale, restauration collective).

Le réseau de distributeurs dispose d'un fort potentiel, avec près de 5,8 millions d'habitants, et 27 millions de touristes.

Les différentes enseignes de grandes et moyennes surfaces, ainsi que les 1 600 boucheries artisanales sont particulièrement développées dans les zones touristiques.

 

Les effectifs en

Nouvelle-Aquitaine (2016)

 

2 567 502 bovins

dont 908 895 vaches nourrices et 192 052 vaches laitières

1 704 166 ovins

dont 1 184 047 brebis, soit 26% du cheptel français

457 467 caprins

dont 301 200 chèvres, soit 36% du cheptel français

 

 

 

 

 

Sources : Agreste - SAA

Des emplois

La filière  Elevage et Viande, par son importance, sa diversité et son dynamisme participe à la vie du territoire de la Nouvelle-Aquitaine. Elle représente 64 900 emplois, soit 3% des emplois régionaux et 25% de l'emploi français du secteur, répartis ainsi :

- 42 300 pour l'élevage ;

- 700 pour la mise en marché (négociants en bestiaux, coopératives, etc.)

- 4 000 pour l'abattage, la transformation et le commerce de gros

- 17 900 pour la distribution (boucheries artisanales, GMS, restauration)

 

INTERBEV Nouvelle-Aquitaine
Site de Bordeaux
Cité Mondiale
6 parvis des Chartrons
33075 BORDEAUX Cedex
Tél : 05 57 85 40 10
Site de Prahecq
Maison de l'Agriculture
Les Ruralies CS 80004
79231 PRAHECQ Cedex
Tél : 05 49 77 15 47
Site de Limoges
Maison Régionale Agriculture
Boulevard des Arcades
87060 LIMOGES Cedex 2
Tél : 05 55 10 38 17
InterbevLa Viande
ActualitésAgendaPlan du siteMentions Légales